SFR et Paris Habitat : l’histoire d’un désastre

C’est une histoire qui avait pourtant si bien commencé. Un marché énorme qui s’ouvre, des opportunités grandes comme ça, du cash qui coule à flot… Tout ça pour ça : un désastre social, lequel pourrait bien devenir économique.

Souvenez-vous, c’était en 2007. A l’époque, Neuf-Cegetel remporte l’appel d’offre de Paris Habitat (office HLM de Paris) pour installer la fibre optique dans les logements. Comme le rappelle Ecrans.fr (qui cite Libération) : « Pour 1,05 euro par mois inclus dans les charges, SFR promettait un petit nirvana : connexion internet bas débit 512 Kbps (juste suffisant pour relever ses courriels), ligne de téléphone pour recevoir uniquement des appels, et les chaînes de la TNT en haute définition. »

Il faut toujours savoir lire entre les lignes… Mais ici, pas d’astérisques pernicieux, simplement une arnaque en bonne et due forme. Les pauvres habitants des HLM gérées par Paris Habitat se sont vus remplacés leur bonne vieille ligne France Télécom par une ligne SFR sans demande aucune. Pire : certains locataires ont été connectés au haut débit… sans posséder d’ordinateurs.

Sur le blog consacré aux nouvelles connexions Internet de Paris Habitat, les internautes s’en donnent à cœur joie. 1832 commentaires sont à ce jour postés. Si beaucoup sont des questions basiques, un nombre loin d’être négligeable reste des critiques et accusations très acerbes. Florilège :

– « Comme toujours on nous propose ce que l’on nous impose !
»

– « Vous aurez une augmentation sur votre quittance de 1,19€ par mois pour un service parfaitement inutile pour le locataire sauf pour le fournisseur et…? Je vous laisse mettre un nom. »

– « Je viens de recevoir un courrier concernant votre offre.
 Sauf erreur de ma part : il me semble que je n’ai pas le choix je dois automatiquement réglé la somme de 1,19euros même si je n’accepte pas cette offre… »

– « Encore une grosse arnaque entre le bailleur est SFR ! Pour s’en mettre plein les fouilles sur le dos des couillons qui non pas les moyen de devenir proprio. »

Il faut louer le volontarisme de Paris habitat ; mettre en place ce blog et surtout répondre aux tombereaux de commentaires n’a pas dû être une sinécure. Et pour cause, les accusations étaient parfois tellement légitimes et/ou véridiques que le correspondant avait du mal à se dépatouiller des critiques…

Issue classique : le client a mal lu. « Je pense que vous avez mal lu, en effet vous n’avez aucune obligation de changer de fournisseur car le triple play social de l’OPAC est conçu pour cohabiter avec tout type d’abonnement chez n’importe quel FAI. » En théorie, oui, mais en pratique, les locataires se sont bien fait refourgués de multiples offres SFR sans n’avoir jamais manifesté une quelconque demande…

L’opération d’installation de la fibre devait finir en juin 2010. Le cauchemar est donc terminé. Terminé ? Pas encore : ne reste plus qu’à réparer les dégâts (abonnements non voulus, factures indus, prélèvements abusifs…). « Plus qu’à »… Résultat des courses : de très nombreux locataires en furie à cause d’un fournisseur qui aura marqué au fer rouge ses clients, aimablement pris pour des pigeons en puissance : SFR.

Fantasfibre

Advertisements

One response to “SFR et Paris Habitat : l’histoire d’un désastre

  1. Bonjour.
    Fin juin 2010, dites vous ?
    A ce jour du 11 novembre 2011, Rue Saint Blaise 75020, on ne voit toujours rien venir.
    Nous avons toujours numericable analogique, qu’aurons nous après le 8 mars 2011 ??

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s